5 juin 2011

LAVIGNE-THIBERT


Urgel LAVIGNE et Émilie THIBERT, deux amants vers 1843, en provenance de la seigneurie d'Argenteuil ou de Rigaud, établis dans la paroisse Notre-Dame-de-Bonsecours à Montébello.

Émilie THIBERT est née à Rigaud le 15 juillet 1827, elle est la fille de François THIBERT, cultivateur, et de Louise ÉMERY.

Urgel LAVIGNE serait né entre 1815 et 1830.

Deux familles LAVIGNE habitent dans la région de la seigneurie d'Argenteuil à cette époque:
- Pierre TESSIER-LAVIGNE et Reine ROCBRUNE
- Hyacinthe TESSIER-LAVIGNE et Louise BRAULT-POMINVILLE

Le 8 avril 1830, en l'église de St-Benoit, M.Durocher baptise un enfant illégitime prénommé Hyacinthe, de parents inconnus, en présence de la marraine, Louise CHARLEBOIS, et du parrain, Hyacinthe LAVIGNE.(2)(5)

Au cours de sa vie active, Urgel LAVIGNE a été désigné une fois comme Hyacinthe LAVIGNE, et d'autres fois comme Eugène LAVIGNE, dans les recensements canadiens ou dans les régistres d'État civil.

Urgel et Émilie sont-ils mariés? aucun acte de mariage n'a été retrouvé à ce jour dans les régistres d'État civil du Québec.
L'union entre les deux amants semble avoir débutée en 1845.

Entre 1845 et 1854, la famille voit naître 5 enfants:
Urgel(1845), Charles(1848), Émilie(1850), François(1852) et Louise(1854)

Lors du recensement de 1851, Urgel TESSIER-LAVIGNE, Émilie THIBERT et 3 enfants, se retrouvent à Papineauville, paroisse Ste-Angélique, chez François THIBERT.(1)(3)

Émilie THIBERT meurt tragiquement en 1860.

En 1861, Urgel LAVIGNE est recensé à Papineauville, veuf avec la charge de ses 4 enfants.

À compter de 1863, il commence à fréquenter une cousine d'Émilie, Marie-Anna LÉGARÉ, fille de François LÉGARÉ et de Céleste THIBERT.

Marie-Anne LÉGARÉ donne naissance à 4 enfants, entre 1864 et 1869:
Delphis(1865), Aldebert(1866), Albert(1867) et Eugène(1868)

Urgel et Marie-Anne se marie le 28 avril 1870 en l'église Ste-Angélique de Papineauville.
La famille s'agrandit alors de 4 autres enfants:
Raphaël(1871), Auxilia(1872), Joseph (1875) et Raphaël(1877)

En 1871, Urgel, Marie-Anne et 2 enfants sont recensés à Papineauville, Québec.

Urgel et Marie-Anne déménage à Plantagenet en 1875.

Marie-Anne LÉGARÉ décède le 1 mars 1879 à Plantagenet, Ontario.

Au recensement de 1881, à Plantagenet, Urgel LAVIGNE est veuf avec la charge de 3 enfants, Eugène, Joseph et Auxilia. Il habite proche la terre de son fils aîné, Urgel.

1901
Urgel LAVIGNE, malade, est interné à l'Hospice St-Charles d'Ottawa, tenu par les Soeurs Grises de la Croix.
Il y décède trois ans plus tard, le 6 juin 1904, veuf alors de Marguerite LACHAPELLE.(4)



-----

Urgel LAVIGNE est principalement un journalier,
installé sur une terre
Unilingue français, il ne sait ni lire ni écrire son nom
Durant 17 ans, de 1844 à 1861, il a vécu chez son beau-père, François THIBERT
Il déménage à Plantagenet en 1875
Il a vécu en concubinnage avec les 2 cousines THIBERT, Émilie et Marie-Anne


1. Lors des recensements de 1851, 1861, 1871, 1881 et 1901,
Urgel LAVIGNE ment sur son âge véritable, ignorant sans doute lui-même en quelle année il est né.
1851(36 ans), 1861(40 ans), 1871(54 ans), 1881(50 ans), 1891(pas trouvé) et 1901.

2. Il n'est pas certain que le baptême de cet enfant nommé Hyacinthe, de parents inconnus, en 1830, à St-Benoit, soit celui d'Urgel LAVIGNE.

3. À 2 reprises seulement au cours de son existence, dans les documents civils consultés, il est reconnu comme un TESSIER dit LAVIGNE.
En 1851, lors du recensement, et, en 1852, au baptême de son fils François, à Montébello.
Sa nombreuse descendance a utilisé exclusivement le patronyme LAVIGNE.

4. Aucun mariage archivé entre Urgel LAVIGNE et MArguerite LACHAPELLE. Information fausse.

5. En 1830, le parrain de l'enfant illégitime, Hyacinthe, est Hyacinthe LAVIGNE, époux de Louise BRAULT-POMINVILLE, et la marraine est Louise CHARLEBOIS, sa belle-fille, femme d'Olivier LAVIGNE.


(Source Institut généalogique Drouin 1621-1967; Recensements canadiens 1851, 1861, 1871 et 1881)




















































Aucun commentaire: