9 janvier 2011

Urbain TESSIER: un Huguenot?





Évidemment, je ne suis pas le premier à le constater, Urbain TESSIER déclare être un citoyen de Chasteau-en-Anjou émigré en Nouvelle-France lors de son mariage en 1648 à Québec, mais rien dans les régistres de cette paroisse angevine ne vient prouver son affirmation sinon la sépulture de ce qui semble être sa mère, Jeanne Mesme, le 13 mars 1648, femme d'Artus Taissier...

Urbain Tessier est né vers 1624 en un lieu encore indéterminé de la région de Chasteau. Il est âgé d'environ 23 ans lors de sa venue en Nouvelle-France.
Il est le fils d'Artus Tessier et de Jeanne Mesme, et il n'a pas de frères ni de soeurs connus. Était-il un enfant unique? Possible mais aussi improbable à cette époque.

Les régistres de naissance de Chasteau-en Anjou débutent en 1529, aucune mention lisible avant 1641 alors que le couple Jean Tessier et Louise Ynes baptise cinq enfants avant 1654: Urbain, Jacques, Louis, François et Jeanne. Un autre enfant, illégitime celui-là, de Jean Tessier et Renée Lemesme, en 1655. Le nom de famille Lemesme ressemble à Mesme.


Jean Tessier et Artus Tessier sont-ils apparentés? Difficile à certifier aujourd'hui mais il serait logique de croire qu'ils puissent avoir été de proche parents, voire des frères.
Une autre possibilité plausible, ce Jean Tessier pourrait être un second fils d'Artus Tessier, donc le frère d'Urbain.


Jeanne Mesme devait avoir entre 40 et 50 ans lors de son décès en 1648. Renée Lemesme pouvait-elle être une soeur? une cousine?
Le prénom Artus semble inexistant à cette époque, il faudrait lire plutôt Arthur, sans résultats non-plus dans les régistres.

Urbain Tessier s'est marié le même jour que Paul Chalifou. Ils ont épousés les deux soeurs Archambault en l'église Notre-Dame de Québec, le 28 septembre 1648. Nous savons que Paul Chalifou avait abjuré le protestantisme avant 1644 prévoyant émigrer en Nouvelle-France. Il est finalement arrivé à Québec à l'été 1647.

La famille Archambault, pour sa part, est arrivé à Québec en 1645, fuyait-elle aussi les conflits religieux de France?

Les Huguenots français(protestants) étaient alors persécutés depuis le massacre de la Saint-Barthélémy, en 1572, forçant des milliers d'entre eux à abjurer leur foi où émigrer vers l'Afrique australe, l'Angleterre et même le Canada. Malgré le décret voté en 1632 par la royauté interdisant aux Huguenots de passer en Nouvelle-France, de nombreux colons sont parvenus à défier les autorités pour aboutir à Québec sans être importunés par la suite.

Les «exilés» protestants, le jour du mariage ne donnaient d'information d'origine que le nom de la paroisse catholique de leur lieu de provenance pour ne pas être reconnus par les autorités religieuses et catholiques en place à Québec.
En France, les régistres protestants sont inexistants dans bien des régions, les naissances, mariages et sépultures n'ont pas été recensés parce que hors-la-loi vis-à-vis l'Église catholique.
Vers 1685, de nombreux temples protestants ont été détruits suite à la révocation de l'Édit de Nantes; les protestants doivent cesser de pratiquer leur religion!

Nous savons que la Vendée et l'Anjou étaient des régions de France où il y avait une présence imprtante d'Huguenots, la ville de Saumur, proche de Chasteau, était un bastion protestant.
Peut-on poser la question?
Urbain Tessier était-il un protestant? un Huguenot?
fuyant les persécutions, il serait passé en Nouvelle-France au printemps 1647 du même voyage que Paul Chalifou, son futur beau-frère, charpentier de métier les deux, pour faire sa vie dans le nouveau Monde...
Accueilli chez la famille Archambault, où il a passé son premier hiver, Urbain Tessier a fait la connaisance de Marie, sa future femme, alors âgée d'à peine 12 ans.

Les premières abjurations ont eu lieu en 1659 dans la jeune colonie. La plupart des Huguenots ont embrassés la religion catholique.




Aucun commentaire: